featured Marchés Emergents

L’enjeu de l’électrification des zones rurales – « Energie propre et d’un coût abordable »

L'électricité, levier clé du développement en Afrique

« L’électricité ne permet pas à elle seule de créer toutes les conditions de la croissance économique, mais elle est évidemment essentielle pour répondre aux besoins de l’être humain et faciliter le développement des activités économiques. En théorie, l’accès à l’électricité peut améliorer les conditions socio-économiques dans les pays en développement en ayant un impact sur les composantes essentielles de la pauvreté, à savoir la santé, l’éducation, le revenu et l’environnement (Kanagawa et Nakata, 2008) »

Or, en 2030, on estime qu’il y aura encore environ 560 millions de personnes sans accès à l’électricité en Afrique subsaharienne, face à une croissance démographique rapide et à des difficultés accrues dues au Covid-19.

  • Quels sont les enjeux de l’électrification?
  • Quels moyens pour une énergie propre et d’un coût abordable?
  • Quels acteurs privés et publics pour atteindre cet objectif?

Les enjeux de l’électrification

L’Afrique a une couverture très faible par rapport au reste du monde. Son taux d’accès à l’électricité, actuellement de 43 % en moyenne, est inférieur de moitié au taux d’accès mondial de 87 %.

Image credits : IEA, populations sans accès à l’électricité en 2019

De plus, la réalité de l’accès à l’électricité est complexe à appréhender. Quand bien même les taux d’électrification urbaine en Afrique subsaharienne sont, en moyenne, beaucoup plus élevés que ceux des zones rurales, ils ne reflètent pas forcément la réalité sur le terrain. À l’heure actuelle, plus de 100 millions de citadins africains vivent sous un réseau électrique, mais ne sont pas raccordés à l’électricité en raison des coûts de raccordement prohibitifs, tandis que d’autres sont raccordés à l’électricité, mais ne peuvent pas en profiter en raison des fréquentes pannes et des fluctuations de tension.

Or, l’électricité est clé et intervient dans tous les domaines de la vie quotidienne. Elle nous permet d’améliorer la production et la conservation des aliments, elle signifie une eau purifiée ainsi que de meilleurs soins médicaux.

La réussite du projet d’électrification propulsera la croissance économique du continent et améliorera grandement la vie de centaines de millions de personnes, tout en créant potentiellement une industrie florissante d’approvisionnement en électricité et 2,5 millions d’emplois temporaires et permanents associés sur tout le continent.

Quels moyens pour une énergie propre et d’un coût abordable?

L’Afrique sub-saharienne dispose de nombreuses ressources, avec suffisamment de charbon, de gaz, de géothermie, d’énergie hydraulique, solaire et éolienne. La grande majorité de ces ressources est constituée par le potentiel solaire.

Image credits: IEA

Le moyen le moins coûteux de parvenir à l’accès universel à l’électricité dans de nombreuses régions semble par ailleurs être les sources d’énergie renouvelables. Outre l’augmentation de la production d’électricité raccordée au réseau à partir de sources renouvelables, la baisse des coûts de l’énergie solaire photovoltaïque (PV) à petite échelle pour les systèmes autonomes et les mini-réseaux est essentielle pour permettre à des millions de personnes d’avoir accès à l’électricité à un prix abordable. C’est notamment le cas dans les zones rurales reculées des pays africains, qui abritent une grande partie des personnes encore privées d’accès à l’électricité. Les solutions décentralisées dans leur ensemble constituent le moyen le moins coûteux de fournir de l’électricité pour le plus grand nombre.

Un exemple? Fondée en 2011, la start-up kényane M-Kopa a fourni des panneaux photovoltaïques individuels à 500 000 ménages en Afrique de l’Est. 

La collaboration public-privé – et les initiatives individuelles

Des organisations d’aide multilatérales (telles que Scaling solar, Power Africa, DFID ou l’African development bank) se sont saisies du sujet de l’électrification.

Le futur de l’accès universel à l’énergie devra cependant inclure des acteurs privés.

Le secteur privé en Afrique joue un rôle crucial dans le développement économique du continent – plus qu’il ne le faisait il y a dix ans. À la suite de profonds déficits dans les budgets nationaux, les gouvernements africains se tournent vers les partenariats public-privé (PPP) pour combler le déficit de financement. Les initiatives portées par des structures telles que CEC Africa ou Engie apportent à la fois des capitaux propres, des capacités de chaîne de valeur ou leur forte encrage régional/national. Ces contrats peuvent prendre plusieurs formes.

Enfin, d’autres initiatives citoyennes se sont emparées du sujet. L’une des plus connues est probablement celle d’Electriciens sans frontières. L’ONG de solidarité internationale lutte contre les inégalités d’accès à l’électricité et à l’eau dans le monde en partenariat avec des acteurs locaux et en utilisant les énergies renouvelables.

0 comments on “L’enjeu de l’électrification des zones rurales – « Energie propre et d’un coût abordable »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :